08 octobre 2006

DANS PARIS, de Christophe Honoré. Surprise(s)!

Très fort, ce Christophe Honoré! Non content d'être un écrivain parmi les plus intelligents de sa catégorie  (de ceux qui savent écrire des livres pour adultes tout aussi beaux que ceux qu'ils écrivent pour les enfants), il devient un cinéaste parmi les plus intéressants. Après TOUT CONTRE LEO (adapté de son propre roman et... "censuré" en prime time par M6, qui le lui avait pourtant commandé), après le magnifique 17 FOIS CECILE CASSARD, mais le délicat MA MERE, cette fois, Honoré fait mouche avec un film truffé de... [Lire la suite]
Posté par esprit critique à 21:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 octobre 2006

QUAND J'ETAIS CHANTEUR de Xavier Giannoli. Quand j'étais spectateur...

Si le fait d'avoir Depardieu au générique suffisait à faire d'un film qu'il soit bon, ça se saurait, non? Accueil froid à Cannes, si je me souviens bien, et je peux comprendre. A moins d'être sous Red Bull ou caféïne, rester éveillé dans les creux du film, c'est-à-dire entre les quelques trop rares plans "fixes" dont la beauté et la force n'ont d'égales que la bêtise et l'insondable vacuité du scénario, est quasiment mission impossible. Même pas envie de sauver la Belgique avec Cécile De France, c'est dire!
Posté par esprit critique à 20:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2006

JE VAIS BIEN, NE T'EN FAIS PAS, de Philippe Lioret.

Très joli "petit film", finement adapté d'un roman de Olivier Adam, déjà plus qu'intéressant. Kad, d'ordinaire comique, est épatant en père faussement dur, mais c'est loin d'être la seule qualité de cette tendre proposition cinématographique sur un sujet difficile.
Posté par esprit critique à 20:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]