09 août 2005

CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE, adaptation réussie!

Je n'ai pas lu le livre de Roald Dahl qui a inspiré le nouveau film de Tim Burton. Mais Léo, venu le voir au cinéma avec son frère Tom, Grégory et moi-même, en a d'excellent souvenir et a été plutôt déçu par son adaptation cinématographique. Même si l'unanimité s'est faite autour du jeu parfait de tous les acteurs, Jonnhy Depp en tête, il semblerait que le personnage du père de Willy Wonka, incarné par Christopher Lee, soit un ajoût par rapport au livre et que le "côté obscur" de Willie Wonka ne soit pas en adéquation avec... [Lire la suite]
Posté par esprit critique à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 août 2005

LES QUATRE FANTASTIQUES pas fantastiques.

Quelqu'un a vu le scénario?...Personne?...Non?...Ah...Samedi 6, 17:00, Kinepolis de Lomme, avec Greg, Léo & Tom. Même Léo, 11 ans, a avoué sa déception d'un "film qui se termine comme presque tous les films, toujours de la même façon, avec le baiser des amoureux qui vont certainement se marier, et le méchant dont le dernier plan laisse entrevoir qu'il n'est pas tout à fait mort". LES QUATRE FANTASTIQUES ne sont pas catastrophiques, juste pas fantastisques. Il souffrent, problème aussi, de la comparaison possible, à... [Lire la suite]
Posté par esprit critique à 11:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2005

Une parenthèse de 60 ans.

9 août 1945. 11:08. Nagasaki, hier / aujourd'hui, ici. 11:18. 9 août 2005.Est-ce que quelque chose a changé de ce monde que vont devoir comprendre sans l'affronter les deux enfants plein d'espoir laissés à la maison ce matin?Je repense à Hiroshima, il y a quelques jours, avec cette odieuse absence de commémoration côté américain.Aujourd'hui, le souvenir de cette deuxième bombe, plus inutile encore.
Posté par esprit critique à 11:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2005

COLDPLAY. 'X&Y'.

Voilà, ça y est, j'ai craqué: un album impeccable, rien à jeter.Le concept (6 + 6 + "+") n'a rien de nouveau, mais c'est bien tenté.Musicalement, c'est de la pop abordable et simple mais pas simpliste.www.coldplay.com
Posté par esprit critique à 13:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2005

LA GUERRE DES MONDES, défunts des fins...

Nous avons vu LA GUERRE DES MONDES de Steven Spielberg avec Greg et les kids, il y a deux semaines. Très bon moment. Pour une « critique » construite, je vais encore réfléchir un peu mais j'ai quand même, déjà, quelques réflexions brutes à jeter... 1. Il y a bien longtemps que je n'ai pas eu « peur » au cinéma comme pendant ce film. Non que je me sois accroché au bras de mes voisins mais plutôt que j’ai été de nouveau (récurrence personnelle) happé par cette prise de conscience que, finalement, l'Humanité, si elle se considère... [Lire la suite]
Posté par esprit critique à 13:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 juillet 2005

BATMANS BEGINS, begins, begins, begins...

Nous avons vu, samedi soir, avec Tom et Grégory, BATMAN BEGINS. Pas aussi soporiphique que LES POUPEES RUSSES (et ça me fait très mal d'écrire ce genre de chose, mais je sais me faire violence!) mais très (trop ?) lent à démarrer.Remarque de Tom, 7 ans, au cours en pleine première séquence de bagarre à mains nues.- Je ne vois rien !- Tu veux changer de place ?- Mais non! On ne voit rien, là, sur l'écran !Pas faux. Autant les poursuites de véhicules sont très bien gérées, autant les batailles de personnages sont vite illisibles...Autre... [Lire la suite]
Posté par esprit critique à 18:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2005

Au sujet du vide...

Repensant au film LES POUPEES RUSSES me revient l'idée que le vide peut amener du plein (pas dans LES POUPEES RUSSES, malheureusement) si tant est que la place du spectateur soit considérée pleinement et avec intelligence.Par extension au niveau du processus d'écriture, le film de Klapish aura au moins eu le mérite de me faire réfléchir au sujet du vide et de l'absence de scénario et/ou de l'inexistence de réel grand objectif à atteindre pour les personnages.J'ai repensé en cascade et de manière un peu brute à LOST, LES DISPARUS et... [Lire la suite]
Posté par esprit critique à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 juillet 2005

Communication (1).

Peut-on "supprimer les gens de [sa] vie comme on met un fichier word à la corbeille"? Cette réflexion (dans les deux sens du terme), trouvée sur le blog d'une connaissance, m'a ramené à mes propres intérrogations sur ces nouveaux modes de communication dont nous disposons aujourd'hui et qui n'existaient pratiquement sous aucune forme équivalente il y a à peine dix ans. Discuter via sms, messenger, blog (ou tous ces autres moyens dits "modernes") ne nous dispense nullement, à mon avis, du respect dû à autrui, et... [Lire la suite]
Posté par esprit critique à 14:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 juillet 2005

LES POUPEES RUSSES, somnifères et pétards mouillés associés...

Comme j'ai fait la promesse aux enfants que nous irions voir LA GUERRE DES MONDES ensemble, j'ai proposé à Greg d'aller voir LES POUPEES RUSSES hier soir et, comme lui aussi en avait vraiment envie, tout heureux comme moi, a priori, de retrouver les personnages de L’AUBERGE ESPAGNOLE, c’est avec un plaisir certain et une belle impatience que nous nous sommes confortablement installés dans la salle du Kinepolis de Lomme pour… nous endormir.C’est une plaisanterie, bien sûr, nous sommes restés bien éveillés pendant plus de deux heures,... [Lire la suite]
Posté par esprit critique à 11:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juillet 2005

HUMAN NATURE, Michel Gondry, 2001.

Trouvé aussi, hier, pour 9.99 Euros, le HUMAN NATURE de Michel Gondry, réalisateur ensuite du déjà merveilleusement culte (seuls ceux ne l'ayant pas vu peuvent encore dire le contraire) ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND !
Posté par esprit critique à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]