06 juillet 2006

Article. Trop d'ouvertures...

PLUS MIMETIQUES QUE CRITIQUES Ce qui frappe surtout chez cette génération (nb : les tout jeunes artistes), c'est sa relation profondément intime et appropriative aux images, dans tous les sens du terme. Une évolution qui a marqué Jean-Marc Réol, directeur de l'école d'art de la villa Arson, à Nice - une des écoles qui, en vingt ans, a produit le plus d'artistes sur la scène française, soit une quarantaine de représentants. « Il y a un problème générationnel, remarque-t-il, dans le sens où de... [Lire la suite]
Posté par esprit critique à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]