09 juillet 2005

Communication (1).

Peut-on "supprimer les gens de [sa] vie comme on met un fichier word à la corbeille"?

Cette réflexion (dans les deux sens du terme), trouvée sur le blog d'une connaissance, m'a ramené à mes propres intérrogations sur ces nouveaux modes de communication dont nous disposons aujourd'hui et qui n'existaient pratiquement sous aucune forme équivalente il y a à peine dix ans.

Discuter via sms, messenger, blog (ou tous ces autres moyens dits "modernes") ne nous dispense nullement, à mon avis, du respect dû à autrui, et l'immédiateté de ces moyens de transmission (d'informations, sentiments ou émotions) n'a dégal que l'irrespect constaté. Dans des détails, certes (écrire en abrégé, ne pas se soucier de l'orthographe...), mais hautement signifiants : je m'en fous un peu.

Le contenu primant sur le contenant...

En d'autres termes, puisque me sont offerts et permis des moyens si rapides pour communiquer, alors pourquoi devrais-je perdre du temps pour réfléchir à la (bonne) manière de les utiliser ?!

Bon... Tout ça devient trop prise de tête, non ?

Posté par esprit critique à 14:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Communication (1).

    !

    L'explosion des moyens de communications par écrit met en lumière "l'illetrisme" latent et si persistant en nos contrée à la pointe du progrès

    Leur banalisation et leur facilité ôte chez certain l'importance que peut avoir bonne rédaction, le but étant de faire passer le message.

    Le problème, si il doit y en avoir un, est qu'il n'est pas impossible que cet engouement pour un contenu sans véritable contenant n'annihile finalement, chez les jeunes et/ou les plus faibles, la valeur et la nécéssité véritable d'être capable de fournir une forme décente.

    Quand à cette immédiateté à laquelle vous faite allusion, celle qui ne fait jamais que révéler la toute grande finesse que peut suscitter la spontanéité quand elle est liée à une certaine forme d'anonymat... (dans le cas des blogs par exemple)

    Pourquoi devrai-t-on faire preuve de respect, affronter la difficulté de la différence ou de la divergence d'oppinion alors que l'on peut dégueuler son mépris et sa frustration en tout liberté sans avoir à jamais en subir les hypothétiques conséquence?


    Y A PLUS D'JEUNESSS !!!
    Bonne journée.

    Posté par Phil, 17 juillet 2005 à 18:24 | | Répondre
  • Et comme on peut le constater je n'échappe pas à la règle, surtout au niveau de l'orthographe

    Posté par Phil, 17 juillet 2005 à 18:30 | | Répondre
Nouveau commentaire